Les massifs paysagers : Plantes et cités

En 2010, l’atelier met en place avec l’association des Arbusticulteurs et Plante&Cité des plateaux de démonstration et d’expérimentation sur la conception de massif paysager en « auto gestion ».

Les enjeux de ces travaux sont les suivants :

  • concevoir des massifs esthétiques qui se maintiennent en équilibre durant leur phase d’évolution puis de stabilisation ; les arbustes sont proches de leur développement naturel afin de limiter les temps de travaux et les rémanents,
  • disposer d’arguments et de données précises, validées scientifiquement sur des pratiques encore non usuelles et dont les bénéfices en terme de temps de travaux, de réduction de volumes de rémanents, d’esthétique sont aujourd’hui constatés de manière empirique,
  • à terme, concevoir des « recommandations techniques », à destination des collectivités territoriales et des concepteurs pour la réalisation de massifs « satisfaisant » les exigences de chacune des parties.

En parallèle de cette démarche technique, d’autres travaux associant les étudiants sont mis en place par des espaces de démonstration sur des associations végétales durables (haies thématiques, carrés de vivaces, plateforme de fauche tardive…)

Les objectifs étant de proposer aux apprenants une approche différente du paysage en privilégiant les enjeux actuels de durabilité, de biodiversité et de respect de l’environnement.